#LesSuisses

Partager

À propos

Radio Télévision Suisse

La SSR et la RTS invitent au voyage, interrogent nos relations à la Suisse et s’intéressent aux grandes pages de notre Histoire. Elles ont concocté, dans cette optique, un mois entier de programmes thématiques baptisé Die Schweizer – Les Suisses – Gli Svizzeri – Ils Svizzers. Du 3 au 30 novembre 2013, les couleurs nationales flotteront sur toutes les chaînes et plateformes internet de la SSR. De très nombreuses émissions d’information et de divertissement ont été conçues à cet effet, dont quatre docu-fictions historiques retraçant les trajectoires de figures suisses emblématiques.

Etre Suisse, aujourd’hui, que cela signifie-t-il ? Quelles sont nos origines ? Qui sommesnous, nous Helvètes ? Comment vivons-nous cette singulière identité ? Quelles sont nos perspectives d’avenir ? Les réponses sont multiples, variées et… instructives : dans les quatre régions linguistiques, de nombreuses émissions d’information et de divertissement ont été produites et réalisées pour inviter le public à réfléchir à son histoire et à s’interroger sur son identité. Le thème sera donc traité de diverses façons, à travers des films nationaux, tout comme des émissions spécifiques de la RTS.

Les Suisses, quatre films autour de six personnalités qui ont marqué l’Histoire suisse, diffusés en prime time sur RTS Un:

Il a fallu sept siècles pour que la Suisse devienne ce qu’elle est aujourd’hui. Parcours dense et glorieux qu’ont influencé plusieurs personnages exceptionnels. Six d’entre eux ont été retenus par un comité d’historiens pour camper les héros de quatre docu-fictions, diffusés par la SSR dans les quatre langues nationales.

Quatre films pour éclairer deux époques-clés : la naissance de la Confédération et l’avènement de la Suisse moderne. Les personnages principaux des deux premiers épisodes ont vécu aux 14e et 15e siècles ; la Confédération était alors encore balbutiante. Avec Werner Stauffacher, on est conduit jusqu’à la bataille de Morgarten ; avec Nicolas de Flue, le saint ermite pacificateur, on s’oppose à toute politique expansionniste, et avec Hans Waldmann, bourgmestre de Zurich,
on terrasse les troupes de Charles le Téméraire, à Morat.

Les troisième et quatrième épisodes se concentrent sur trois figures du 19e siècle, qui ont contribué à l’émergence de la Suisse moderne : Guillaume-Henri Dufour, premier général de l’armée suisse et cofondateur de la Croix-Rouge internationale ; et Alfred Escher, pionnier des chemins de fer, fondateur de la première grande banque suisse par actions et cofondateur, avec le conseiller fédéral tessinois Stefano Franscini, de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

Trois projets nationaux supplémentaires constituent, en parallèle, la clé de voûte de ce mois thématique :

Comment vit-on ailleurs en Suisse ? Dans un registre plus aventurier, les Romands vivront au rythme de 2 familles, 1 Suisse. Cette émission de divertissement propose à des familles issues de régions linguistiques différentes d’échanger leurs vies: leur appartement, leur métier, l’école des enfants…tout bascule. L’aventure permettra aux auditeurs de La Première d’apprivoiser les quatre coins du pays et de se familiariser avec la culture de « l’autre ». En l’occurrence c’est une famille romanche qui s’installe à Carouge et inversement.

L’histoire suisse racontée aux enfants : la série d’animation Helveticus met l’histoire suisse à la portée du (très) jeune public. Les événements historiques de notre pays y sont présentés sous forme de dessin animé. Vingt-six épisodes de quatre minutes qui racontent les aventures du petit Helveticus et de sa famille.

Je clique donc je suisse : grâce à cette application, les internautes pourront répondre à un sondage : « Que pensent les Suisses de leur pays ? Quels clichés sont fondés? Existe-t-il un ADN suisse ? » L’application recensera les avis, les valeurs et les espoirs de la population et chacun pourra comparer ses réponses avec celles fournies par d’autres utilisateurs, par des
personnalités ou des groupes particuliers.

Sur la RTS, trois grands thèmes:

Les Suisses et leur histoire
Histoire vivante, 26 x la Suisse et En direct de notre passé, mais aussi Babylone, Monumental et Helvetica nous emmènent faire un tour au coeur de nos racines, sillonner l’Histoire suisse et romande avec enthousiasme, interroger notre identité (majeure, mais
minoritaire), faire honneur à notre patrimoine, à nos valeurs d’Helvètes.

Approches contemporaines
Temps présent, Infrarouge, Vacarme et les émissions d’actualité plantent caméras et micros dans le terreau suisse moderne et le confrontent à la réalité du 21ème siècle. Entre nous soit dit et les Docs invitent à rencontrer des figures-clés de notre culture et de
notre cercle artistique.

La Suisse en mode ludique
Parlez-vous suisse ? (en octobre déjà), Télé la Question, les Classiques du cinéma, le 120’’ ou Pantagruel titillent nos chromosomes à croix blanche et s’amusent de nos singularités, tant en radio qu’en télévision. On joue et on aime ça !

Le multimédia

Le site internet rts.ch/lessuisses

La thématique du mois Les Suisses sera développée sur tous les sites internet de la SSR, avec des renvois vers les portails des autres régions linguistiques. Côté romand, retrouvez sur rts.ch/lessuisses tous les contenus audio et vidéo, le programme détaillé des rendez-vous au fil des jours, le sondage Je clique donc je suisse ainsi qu’en bonus aux films Les Suisses des interviews des comédiens, un making of et des photos inédites pour découvrir les coulisses du tournage. Pour les enfants, les épisodes de la série Helveticus seront accompagnés de jeux et le site rtsdecouverte.ch présentera un dossier accessible à tous sur notre passé. Pour les férus d’histoire, notrehistoire.ch mettra en lumière la complexité des racines de notre Confédération.

Les réseaux sociaux

Le public romand est invité à réagir sur les réseaux sociaux de leur choix en intégrant #LesSuisses à leurs messages, mot-dièse unique défini pour l’ensemble des émissions de la RTS en lien avec ce mois thématique. Contenus audio, vidéo et web que l’on pourra également retrouver sur Twitter #LesSuisses et Facebook.com/LesSuisses.

Etre suisse, c’est quoi ? Comment percevons-nous notre pays ? Pour tenter d’y répondre, une douzaine de petites vidéos diffusées sur le web et les réseaux sociaux dévoileront le point de vue de Massimo Lorenzi, Manuelle Pernoud ou encore Vincent Kucholl et Vincent Veillon. Une invitation aux internautes à déposer leur propre vision de la Suisse, via un texte ou une photo et le mot-dièse #LesSuisses. Pour rendre compte de cette diversité, les éléments les plus marquants, originaux ou représentatifs seront rassemblés fin octobre dans une vidéo présentant de manière graphique ce panorama.

Swissinfo.ch/lessuisses

Découvrez une série de portraits de nos compatriotes établis à l’étranger. Ces expatriés, actifs hors de nos frontières dans les domaines les plus variés, se distinguent par leurs réalisations appelées à avoir un impact durable sur leur secteur d’activité et sur leur pays d’origine, la Suisse. Jeune scientifique enseignant dans une prestigieuse université à l’étranger ou artiste s’illustrant sur la scène culturelle d’une grande métropole : swissinfo.ch ira à la rencontre de ces personnalités helvétiques disséminées sur les cinq continents. Ces portraits seront publiés chaque semaine de novembre dans la plupart des dix langues de swissinfo.ch.

Le vidéobook
Développé pour les tablettes, ce livre électronique permettra aux internautes de se familiariser avec les bases historiques de la série Les Suisses. Interactif, il est enrichi de vidéos, photos de tournage, images historiques ou propos d’historiens.